Curriculum vitae

De Montmorillon Bernard

Professeur émérite
DRM

Bernard.DEMONTMORILLONping@dauphinepong.fr

Publications

Articles

de Montmorillon B. (2011), The Humanist Business? On Bertrand Collomb and Michel Drancourt's Plaidoyer pour l'entreprise, Futuribles, 372, p. 53 - 59

Dans un livre publié fin 2010, Bertrand Collomb et Michel Drancourt offrent un « plaidoyer pour l'entreprise ». Les auteurs partagent tous deux une passion pour l'entreprise, le premier en tant que dirigeant, pendant près de 20 ans, du groupe Lafarge (leader du secteur des matériaux de construction), le second au travers de nombreuses activités parmi lesquelles la rédaction de divers ouvrages sur cette entité particulière qu'est l'entreprise. Dans ce plaidoyer pour l'entreprise, ils décrivent les nouveaux défis auxquels celle-ci se trouve confrontée en ce début de XXIe siècle, avant de présenter les fondamentaux de l'entreprise -- ce qui en fonde la substance et la façon dont elle fonctionne aujourd'hui -- et, enfin, de proposer un certain nombre de choix pour s'inscrire dans un avenir prospère. Bernard de Montmorillon, professeur spécialisé en théorie des organisations et choix stratégiques, a lu cet ouvrage pour Futuribles. Il nous en livre ici les grands enseignements et les éléments clefs.

In a book published in late 2010, Bertrand Collomb and Michel Drancourt set out a "defence of business" (Plaidoyer pour l'entreprise. Paris: François Bourin, 2010). The authors share a passion for business, the first as a director for almost 20 years of the Lafarge Group (a leading player in the building materials sector), the second through a great many activities, including the writing of various books on that peculiar entity that is the business enterprise. In this Defence of Business, they describe the new challenges facing enterprise and enterprises in these early years of the 21st century. They go on to outline the fundamental aspects of the business enterprise - the basis of its substance and the way it functions today - and, lastly, propose a number of choices that have to be made if it is to be part of a prosperous future. Bernard de Montmorillon, a professor specializing in organization theory and strategic decision-making, has read this work for Futuribles and lays out in this review the key elements and major lessons to be drawn from it.

de Montmorillon B. (2008), Nouveaux enjeux de la prospective à la lumière de la théorie des organisations, Revue Management et Avenir, 5, 19, p. 11-12

Isaac H., Josserand E., de Montmorillon B., Kalika M., Blanchot F., Romelaer P. (2000), Décloisonnée et transversale, l'organisation change, L'Expansion Management Review, 98, p. 68-80

Chapitres d'ouvrage

de Montmorillon B. (2012), La Théorie des Conventions, in Allouche J. (dir.), Encyclopédie des ressources humaines, Paris, Vuibert

La théorie des conventions, impulsée à la fin des années quatre-vingt par un groupe d'économistes français, propose un cadre d'analyse de ces phénomènes de coordination spontanée qui se produisent dans les organisations.

de Montmorillon B. (2011), Redesigning Business Management Education: Functional Silos versus Cross-functional Views - A Historical and Social Perspective, in Dameron S., Durand T. (eds), Redesigning Management Education And Research, Cheltenham UK, Edward Elgar

de Montmorillon B. (2011), Les dirigeants ont-ils oublié la cité ?, in Lamarque E. (dir.), Gouvernance et prise de décision : les questions qui dérangent, Paris, Eyrolles, p. 27-42

de Montmorillon B. (2009), Le renouveau de l'économie industrielle en France : la dynamique des territoires, in Kalika M. (dir.), Les hommes et le management : des réponses à la crise mélanges en l'honneur de Sabine Urban, Paris, Economica, p. 182-194

de Montmorillon B. (2008), Le dirigeant au coeur de la dynamique de la GRH, in Dubois P-L. (dir.), Le nouveau visage des dirigeants du CAC 40, Paris, Pearson-Village mondial, p. 79-90

de Montmorillon B. (2002), Le défi du discernement théorique, in Kalika M. (dir.), Les défis du management, Rueil-Malmaison, Ed. Liaisons, p. 17-30

Communications

Pourchet A., de Serres A., de Montmorillon B. (2014), Une analyse néo-institutionnelle de l'évolution de la gouvernance et des activités métiers du Groupe Bancaire Coopératif en France, 13ème Conférence Internationale de Gouvernance de l'AAIG, Dijon, France

Cet article a pour objet de montrer que face à l'instauration d'un cadre juridique prônant un modèle bancaire universel et unique (décloisonnement des activités, fin du cylindrage de clientèle) et face aux pressions isomorphiques institutionnelles (DiMaggio et Powell, 1983) s'exerçant sur les Groupes Bancaires Coopératifs, nous devrions constater une uniformisation des modèles bancaires. Notre recherche longitudinale porte sur trois Groupes Bancaires Coopératifs français (Crédit Agricole, Crédit Mutuel, BPCE) et cela pendant une période de 24 ans. Si indéniablement nous ne pouvons nier l'évolution de ces groupes, rejoignant la littérature existante (Ory et al., 2006 ; Côté, 2001), nous ne constatons pas une uniformisation de ces groupes. Si ces groupes présentent des similitudes, ils gardent une spécificité tant au niveau de leur gouvernance, des parties prenantes qui composent cette gouvernance, que des activités métiers qu'ils réalisent. Si les pressions des isomorphismes normatif et coercitif peuvent expliquer certaines similitudes et évolutions des Groupes Bancaires Coopératifs, ils ne permettent pas d'expliquer la globalité de ces évolutions. Notre recherche permet d'explorer un peu plus cette organisation complexe et soulève de futures pistes de recherche autour des modèles d'Aoki (2010) et de North (2005).

Retour à la liste