2017

Édouard Jaeck- DRM-FINANCE
« Hétérogénéité, financiarisation et formation des prix dans les marchés dérivés de matières premières »
Sous la direction de Delphine Lautier, le 23 février

En savoir plus

Les marchés futures de matières premières existent depuis des siècles. Néanmoins, depuis le début du 21e siècle, le développement en parallèle de la financiarisation et de marchés futures sur une matière première non-stockable (l’électricité) a bouleversé leur fonctionnement. Les trois essais de cette thèse étudient théoriquement et empiriquement les marchés futures de matières premières dans différentes conditions de fonctionnement. Le premier essai est une étude empirique qui montre l’existence de l’effet Samuelson sur les marchés futures d’électricité. Ce faisant, il montre que le stockage n’est pas une condition nécessaire à l’existence d’un tel effet. Le second essai est un modèle qui montre comment le comportement dynamique des prix d’une matière première stockable sur un marché futures segmenté du reste de l’économie est impacté par ses caractéristiques physiques, et notamment par le coût de stockage. Enfin, le troisième essai est un modèle qui montre que la financiarisation modifie la fonction de partage des risques des marchés futures de matières premières, et ce, quelle que soit la maturité concernée.


Liang Xu- DRM-FINANCE
« Trois contributions sur l'effet informatif des cours boursiers dans les décisions des entreprises »
Sous la direction de Hubert de La Bruslerie, le 27 juin

En savoir plus

Ce travail doctoral étudie l’effet « retour » de l’information financière liée aux prix des actions sur les décisions des dirigeants d’entreprise. Plus précisément, j'étudie si et comment les gestionnaires apprennent effectivement les nouvelles informations contenues dans les prix des actions pour guider leurs décisions d'entreprise. Ma thèse de doctorat est composée de trois essais, chacun abordant un aspect différent de ce même sujet. Le premier essai étudie le lien entre l'efficacité informationnelle du marché d'actions et le niveau d’efficacité économique réelle de l'entreprise. Dans le premier essai, je constate que lorsque les prix de l'action agrègent une plus quantité d'informations utile plus grande, les décisions des entreprises prises par les gestionnaires devraient être encore plus optimales efficaces. Le deuxième essai étudie si les gestionnaires cherchent à apprendre les informations utilisées par les vendeurs à découvert. L’étude des prix des actions en présence de vendeurs à découvert est-il utile pour les décisions de l'entreprise ? Dans le deuxième essai, j'ai surmonté les difficultés empiriques en exploitant une caractéristique institutionnelle unique sur le marché des actions de Hong Kong. Je constate que les gestionnaires des entreprises « non-shortable » peuvent tirer profit des informations des vendeurs à découvert sur les conditions économiques sectorielles par l'intermédiaire des prix des actions d'autres entreprises « shortable » dans la même industrie et les utilisent dans leurs décisions d'entreprise. Le troisième essai étudie les effets réels de la négociation d'options à long terme. Dans le troisième essai, je constate que l’introduction d’une catégorie spécifique d'options à long terme stimule la production d'informations privées à long terme et donc entraîne une augmentation de l'informativité des prix sur les fondamentaux à long terme des entreprises. Par conséquent, les dirigeants peuvent extraire davantage d'informations du prix de l’action pour guider leurs décisions d'investissement à long terme.


Ling Ni Boon- DRM-FINANCE
«Stakeholders in Pension Finance»
sous la direction Carole Gresse, le 6 septembre à Tilburg

En savoir plus

La présente thèse s'intéresse à trois acteurs du financement des régimes de retraite : le législateur, l'assureur et l’individu. Dans un environnement en proie à un comportement déviant du marché financier et à des évolutions démographiques défavorables, le rôle de ces parties prenantes doit impérativement faire l’objet d’une réévaluation pour relever le défi de la pérennité du financement des retraites. L’étude de la règlementation et de la conception des régimes a été réalisée en intégrant des caractéristiques types du futur paysage des retraites, telles que le poids de plus en plus important du risque assumé par l’individu ou l’éventuelle participation d'investisseurs boursiers dans l’offre de contrats. Les conclusions de cette étude permettent de dégager des orientations en vue de la gestion du risque de longévité pour les individus, une évaluation de l’attrait de l’exposition au risque de longévité pour les investisseurs, des informations sur l’élaboration des contrats pour les assureurs ainsi que des propositions, pour les décideurs politiques, de mesures règlementaires favorisant la durabilité du paysage des retraites.


Yasmine Skalli - DRM-FINANCE
«Trois Essais sur la Composition des Conseils d'Administration»
sous la direction d'Edith Ginglinger, le 21 septembre

En savoir plus

Ce manuscrit présente trois chapitres distincts couvrant des sujets liés au fonctionnement et au rôle des conseils d’administration. Le premier chapitre étudie l’effet de la reconnaissance de l’expertise des administrateurs sur les opportunités de croissance de l’entreprise, en utilisant des prix de prestige obtenus par les administrateurs. Les résultats indiquent que la présence d’administrateurs primés dans les conseils d’administration entraîne de meilleures opportunités d’investissement. Le deuxième chapitre analyse l’impact du quota de femmes dans les conseils d’administration en France sur la valeur boursière des entreprises. Avant le quota, les investisseurs réagissent positivement aux annonces de nominations d’administratrices, en particulier pour les conseils d’administration majoritairement masculins. L’annonce de la promulgation de la loi le 27 janvier 2011 est considérée comme une bonne nouvelle sur le marché boursier, ce qui conduit les investisseurs à anticiper les recrutements de femmes résultant du quota. Le troisième chapitre traite de l’impact du quota sur le marché du travail des administrateurs. Les résultats indiquent que le quota a changé les pratiques de recrutement dans les conseils d’administration et que, de ce fait, il a amélioré la stabilité des correspondances entreprise-administrateur.


Eric Thorez- DRM-FINANCE
«CDS and the forecasting of bank default»
sous la direction d'Hervé Alexandre, le 10 octobre 2017.

En savoir plus

A partir d’une analyse du défaut des banques et de la régulation au travers des notations de crédits (et des agences de notation), des modèles portant sur les CDS, de Bâle III et du capital insurance, nous trouvons que les spécificités des CDS en font un bon candidat pour prévoir (et idéalement empêcher) les défauts potentiels des banques. En effet, grâce aux propriétés (financières et économiques) des CDS, ainsi qu’aux résultats d’études empiriques, nous montrons qu’ils reflètent correctement le comportement des risques des banques et qu’ils ont capté les changements informationnels plus rapidement que les notations de crédits qui sont restées relativement constantes durant 2007 et 2008. Ainsi, en utilisant un déclencheur ad hoc basé sur les CDS et l’action appropriée si le déclencheur venait à s’activer, nous pourrions empêcher le défaut d’une banque. Et la compréhension du mécanisme afférent au capital contingent est d’un grand intérêt pour atteindre cet objectif qui optimise le monitoring mis en oeuvre par les banques et les régulateurs.


Diéne Mohamed Kamara- DRM-FINANCE
«De la gestion du ratio de solvabilité bancaire : Étude empirique des ajustements prudentiels relatifs à la juste valeur»
Sous la direction de Jean-François Casta, le 7 décembre 2017.

En savoir plus

Dans l’industrie bancaire, plusieurs études ont montré l’existence de la gestion du ratio de solvabilité. Toutefois, elles se sont focalisées pour l’essentiel sur la manipulation des provisions et avancent généralement que la gestion du ratio de solvabilité est mise en œuvre en vue d’éviter les coûts règlementaires associés à un ratio inférieur au seuil minimum. Notre thèse examine la pratique de gestion du ratio de solvabilité à travers les ajustements prudentiels qui sont des retraitements que la banque doit opérer pour passer des fonds propres comptables aux fonds propres règlementaires. Les ajustements prudentiels sont composés de déductions et de filtres prudentiels destinés à atténuer l’impact de la volatilité des fonds propres induite par la juste valeur liée à l’application des IFRS. Adoptant une démarche diachronique et une approche instrumentale, l’étude se base sur un échantillon de banques européennes et utilise des méthodes de régression par données de panel, ainsi que des tests de robustesse tels que le bootstrap et la régression quantile. Le principal apport de cette thèse est de montrer que la transformation de l’information comptable en information réglementaire passe par les ajustements prudentiels qui constituent un pont sur lequel une gestion opportuniste du ratio de solvabilité peut être effectuée à travers des variables relatives à la qualité du capital et à la performance opérationnelle de la banque. L’étude montre que la gestion du capital n’est pas l’exclusivité des banques présentant un ratio faible. Enfin, elle permet de ne plus considérer le ratio de solvabilité comme une boîte noire et de l’examiner à travers ses composantes.


Anmar Al Wakil- DRM-FINANCE
«Modélisation de la Volatilité Implicite, Primes de Risque d’Assurance, et Stratégies d’Arbitrage de Volatilité»
Sous la direction de Serge Darolles, le 11 décembre 2017.

En savoir plus

Les stratégies de volatilité ont connu un rapide essor suite à la crise financière de 2008. Or, les récentes performances catastrophiques de ces instruments indiciels ont remis en question leurs contributions en couverture de portefeuille. Mes travaux de thèse visent à repenser, réinventer la philosophie des stratégies de volatilité. Au travers d'une analyse empirique préliminaire reposant sur la théorie de l'utilité espérée, le chapitre 1 dresse le diagnostic des stratégies traditionnelles de volatilité basées sur la couverture de long-terme par la réplication passive de la volatilité implicite. Il montre que, bien que ce type de couverture bat la couverture traditionnelle, elle s'avère inappropriée pour des investisseurs peu averses au risque. Le chapitre 2 ouvre la voie à une nouvelle génération de stratégies de volatilité, actives, optionnelles et basées sur l'investissement factoriel. En effet, notre décomposition analytique et empirique du smile de volatilité implicite en primes de risque implicites, distinctes et investissables permet de monétiser de manière active le portage de risques d'ordres supérieurs. Ces primes de risques mesurent l'écart de valorisation entre les distributions neutres au risque et les distributions physiques. Enfin, le chapitre 3 compare notre approche investissement factoriel avec les stratégies de volatilité employées par les hedge funds. Notre essai montre que nos stratégies de primes de risque d'assurance sont des déterminants importants dans la performance des hedge funds, tant en analyse temporelle que cross-sectionnelle. Ainsi, nous mettons en évidence dans quelle mesure l'alpha provient en réalité de la vente de stratégies d'assurance contre le risque extrême.