2016

Imane Terrab - DRM-M-LAB
« Dispositifs de Social Software et nouveaux régimes de collaboration : nature technique des outils, discours et modalités collaboratives »
Sous la direction d’Albert David, le 4 avril 2016


Darko Jesic - DRM-M-LAB
« Appels à expertise dans les contextes d'innovation ouverte - Recherche exploratoire sur la reformulation des besoins, la sélection d'experts et l'intégration des connaissances »
Sous la direction d’Albert David, le 5 décembre 2016

En savoir plus

La littérature sur l'innovation ouverte est arrivée à maturité en ce qui concerne les définitions établies et les principales dynamiques de « l'ouverture » (Chesbrough, Vanhaverbeke et West, 2006; Gassman et Enkel 2006; Dahlander et Gann, 2010; Bogers et Lhuillery, 2011; Lichtenthaler, 2011 ; Chesbrough et al., 2014). Pour compléter les compétences internes, réduire les délais de commercialisation, générer de nouvelles idées, les entreprises recherchent souvent des sources externes de connaissances. Par exemple, une entreprise peut avoir besoin d'une certaine connaissance qui peut s’ajuster directement dans leur « brique manquante ». On peut considérer ce cas comme un « ajustement parfait » où l'entreprise sait ce qu'elle recherche et le besoin est bien formulé, de sorte que la connaissance externe devrait être « naturellement » intégrée. Cependant, la littérature et l'expérience pratique montrent que, dans la plupart des cas, il est nécessaire d'intervenir à tous les stades du processus : l'identification et la reformulation des besoins spécifiques de l'entreprise en les rendant compréhensible pour les participants potentiels. La transformation supplémentaire de ce qui vient des participants est généralement nécessaire pour assurer une intégration sûre et pertinente des connaissances dans les processus d'organisation, la culture et la structure de l'entreprise. Par conséquent, certains ajustements, et un suivi et une traduction des besoins et des réponses sont nécessaires. Dans la présente recherche, nous identifions les facteurs clés de succès de grands groupes industriels dans la préparation de l'intégration des connaissances externes générés par les processus de type « Requests for Proposals » organisés par les intermédiaires d'innovation ouverte. La façon dont les participants à des opérations réelles de type « Request for Proposals » conçoivent et expérimentent diverses étapes du processus constitue le point de départ empirique de notre analyse. L'objectif de la présente dissertation est de proposer une recherche empirique sur la façon dont les participants à un processus de type « Request for Proposal » perçoivent les logiques de la sélection de besoins, la reformulation de besoins, la sélection d'experts et la préparation de l’intégration des connaissances dans ces contextes et de proposer, en tant implications managériales, quelques facteurs clés de succès qui résultent de nos données de recherche.


Jovana Kovacevic- DRM-M-LAB
« Plateformes d'innovation ouverte (PIO) : la dynamique des discussions orientées innovation dans le Web Community Management »
Sous la direction d’Albert David, le 12 décembre 2016

En savoir plus

Dans le contexte de closed inbound innovation, comme une des pratiques de l'innovation ouverte, la qualité de la coordination informelle des salariées prend une place importante. Des idées innovantes peuvent apparaître à tout moment lors de nombreuses conversations formelles et informelles. La génération de concepts est un moment clé de processus d'innovation. De plus en plus d'entreprises impliquent ses salariées dans leurs processus d’innovation et, dans un certain nombre d’eux, les discussions entre les salariées sont organisées en ligne, grâce à des plateformes internes. Nous proposons ici d'explorer les discussions en ligne orientées innovation, que nous avons eu l'occasion de co-animé à travers la collaboration avec un cabinet de conseil. Les discussions en ligne orientées innovation ont été lancés dans le cadre d'une communauté en ligne des salariées afin de permettre à ses membres d'aller au-delà des discussions quotidiennes et d’explorer davantage une tendance ou une opportunité pour le groupe. Ce projet nous amène à étudier la dynamique d'une génération collaborative de concepts en ligne à l'étape d'idéation. Par conséquent, nous présentons trois séries de résultats: d’abord, nous décrivons la dynamique générale des discussions en ligne orientées innovation, ensuite les pratiques de Community Management dans le contexte, et enfin les caractéristiques de la dynamique collaborative de la génération de concepts. De plus, nous essayons d'établir un cadre général permettant l'analyse d'une conversation orientée innovation en ligne pour les chercheurs académiques. Cette recherche nous amène à discuter davantage des liens entre les plateformes d'innovation ouverte et l'organisation de l'innovation.