Curriculum vitae

Challe Odile

Maître de conférences
DRM

Odile.CHALLEping@dauphinepong.fr
Tel : 01 44 05 45 67
Bureau : B 102 ter

Publications

Articles

Challe O. (2008), Le français par spécialité, Savoirs et Formation, 70

Par ce titre, je voudrais réhabiliter l'appellation français de spécialité en la modernisant avec le "S" qui marque le pluriel, afin de dépasser les clivages entre le FOS ou français sur objectifs scientifiques et le Français professionnel récemment identifié sous le signe FLP. Autrement dit, la formule proposée est la suivante : FSP = FLP + FOS + ... Le français de spécialités (FSP) recouvre le FLP et le FOS voire le français dit académique, celui dont les étrangers ont besoin pour étudier, pour se former à un métier, à l'université mais pas seulement : chambre des métiers, etc. Cet article s'appuie sur un suivi historique, un constat socio-économique, une longue expérience réfléchie faite de rencontres et d'interventions tant en France qu'à l'étranger.

Challe O. (2002), Le post-colonialisme dans la langue française de spécialité, Cahiers du CiClas, 1, p. 193-204

Direction d'ouvrages

Challe O. (2007), Langue française spécialisée en Droit, Paris, London School of Economics and Political Science, 125 p.

Le langage joue un rôle crucial dans le contexte de l'entreprise. Le recueil d'articles écrits par des spécialistes offre une approche diversifiée de la langue française sur le droit et la philosophie du langage, sur l'euphémisme et le contrôle de gestion ou encore sur la politique linguistique et le droit communautaire.

Chapitres d'ouvrage

Challe O. (2008), Les cultures en discours, trame de fond du français de spécialités, in Schaffner I., Bertrand O. (dir.), Le français de spécialité : enjeux culturels et linguistiques, Palaiseau, Éditions École Polytechnique, p. 49-64

Challe O. (2005), La langue française, une ressource humaine, in KALIKA M. (dir.), Management européen et mondialisation, Paris, Dunod, p. 54-76

En contexte de mondialisation, la langue française se révèle être un outil de gestion particulièrement puissant quand les Européens doivent commercer, négocier avec des étrangers, voire intégrer des cadres supérieurs d'origine lointaine, par exemple asiatique. Les différences culturelles se transforment alors en véritables points de rapprochement grâce à un regard sur le langage, professionnel et communicatif mais historiquement marqué.

Communications

Challe O. (2016), Médiation et langage de conception, GLAT 2016 - Actors and forms of mediation for interculturaldialogue, Padoue, Italy

Challe O. (2015), Politesse et management : un langage spécial, Colloque La politesse : données linguistiques - scripts culturels - implications didactiques, Kenitra, Morocco

Challe O. (2015), Transmettre des savoirs pour innover, Langues, arts et métiers, Tunis, Tunisia

Challe O. (2014), La langue française, porte ouverte sur le monde du travail, Langues et travail, Firenze, Italy

Challe O. (2014), Technolecte et innovation, "The languages of the North Caucasus : a challenge for the linguistic theory" INALCO, Paris, France

Les technolectes sont conçus comme des ensembles langagiers spécifiques, propres à des domaines qui renvoient aux sphères de l'activité humaine ( Leila Messaoudi (2010 : 134). Sous l'angle des langages spécialisés, depuis nos travaux sur l'innovation dans le secteur des télécoms, il ne s'agit plus de vocabulaire ou terminologie ni de jargon ou argot de métier. Cette conférence introduit un nouvel aspect de la langue spécialisée en abordant le langage de conception dans sa dimension langagière en référence aux travaux théoriques sur la méthode C-K de l'école des Mines.

Technolects or specialised languages are conceived as sets of specific linguistic language unique to fields which directly concern human activity spheres. From the angle of specialised languages following my work on innovation in the telecommunications sector, this is no longer a question of vocabulary nor terminology, nor jargon nor professionnal slang. This presentation introduces a new aspect of specialised language in addressing language of conception in its linguistic dimension in reference to the theoritical Concept-Knowledge work of the Ecoles des Mines, Paris.

Challe O. (2012), Les mots spécialisés à l'université, 5e Colloque Pierre Larousse : lexicographie et pédagogie en héritage", Toucy, France

Challe O. (2012), Les écrits professionnels : une nouvelle maîtrise de la langue, Journée d'étude La formation aux écrits professionnels : statuts, normes, genres, Paris, France

Les écrits produits dans les entreprises sont des discours spécialisés à double titre : le domaine et la culture de l'entreprise. Ce qui caractérise en premier lieu les écrits professionnels, c'est qu'ils accompagnent l'action. L'enjeu civique dans la formation à l'écrit est de favoriser par les étudiants en master pro la réappropriation des règles de la langue supposées acquises, en les adaptant à des environnements professionnels : terminologie, normes AFNOR mais également style écrit. Certes les technologies de communication à distance introduisent des tendances qui touchent à la langue, à commencer par l'immédiateté qui se heurte au temps que demande l'expression de soi, que l'énonciateur soit ingénieur, cadre intermédiaire ou dirigeant. La nouvelle maîtrise de la langue écrite n'est-elle pas un outil de management ?

Canet E., Challe O., David A., Trotignon C. (2011), The construction of discourses on management techniques : Exploratory study based on a snapshot of the consultants' discourses on "5 steps", 27th EGOS Colloquium, Gothenburg, Suède

The present research is a contribution to the analysis of the construction processes of consultants' discourses on management methods included in their service portfolios. This is an exploratory study, based on the way a consultancy firm explain "5 steps" - a method co- designed by the consultancy firm's director and the Information Systems Direction of a major industrial group - with three ideal-typical interlocutors: the grandmother, the knowledgeable friend, the prospect. Discourses were collected at a particular point in time of the method's development: this collection has been designed and implemented with and within a major company, but it is still poorly known and has not been diffused to other customers: the discourses on the method are still being prepared. Analysis shows that discourses held enable to outline a minimal description of the method's contents and its main characteristics presented as advantages. The utterances are globally expositive. The protocol also enables to highlight the discourses' specificities on the basis of the interlocutors' figures. The discourse to the grandmother figure is general and descriptive, on an educational tone. The discourse to the friend figure becomes more precise with a specialised vocabulary on the management fundamentals but especially on the method specific technical elements. The discourse to the prospect figure integrates a dialogic dimension. It takes on an educational and promissive tone referring to the management fundamentals rather than to the technical vocabulary of the method. Observation reveals that the discourse to the prospect is simpler than to a friend, whereas more specialised vocabulary could have been expected when addressing a prospect. The friend could then stand as the implicit central interlocutor in the development phase of a method.

Canet E., David A., Trotignon C., Challe O. (2011), La construction des discours sur les techniques de management. Etude exploratoire à partir d'une photographie des discours des consultants sur la méthode 5 steps, XXe conférence de l'AIMS, Nantes, France

La présente recherche est une contribution à l'analyse des processus de construction des discours des consultants sur les méthodes de gestion qu'ils inscrivent dans leur portefeuille de prestations. Il s'agit d'une étude exploratoire, à partir de la façon dont les consultants d'un cabinet expliquent la méthode 5 steps - méthode co-conçue par le directeur du cabinet et la Direction des Systèmes d'Information d'un grand groupe industriel - à trois interlocuteurs idéaux-types : la grand-mère, l'ami qui s'y connaît, le prospect. Ce recueil des discours est réalisé à un moment particulier du développement de la méthode : elle a été conçue et mise en oeuvre avec et au sein d'une grande entreprise, mais elle n'est pas encore très connue ni diffusée à d'autres clients : les discours sur la méthode sont encore en formation. L'analyse montre que les discours tenus permettent d'esquisser une description minimale du contenu de la méthode et ses principales caractéristiques qui sont présentées comme des avantages. Les énoncés sont globalement expositifs. Le protocole nous permet également de mettre en évidence les spécificités des discours en fonction des figures d'interlocuteurs. Le discours à la figure de la grand-mère est général et descriptif ; sur un ton pédagogique. Le discours à la figure de l'ami devient plus précis avec un vocabulaire spécialisé sur les fondamentaux du management mais surtout sur les éléments techniques propres à la méthode. Le discours à la figure du prospect intègre une dimension dialogique. Il prend un ton pédagogique et promissif faisant référence davantage aux fondamentaux du management qu'au vocabulaire technique de la méthode. L'observation révèle une simplification du discours au prospect par rapport à l'ami, alors que l'on pouvait s'attendre à trouver un vocabulaire plus spécialisé face au prospect. L'ami pourrait ainsi apparaît comme l'interlocuteur implicite central dans la phase de développement d'une méthode.

Challe O. (2011), Variations linguistiques ou variantes spécialisées ?,, FRANCE

Challe O. (2009), Interrogations sur l'évolution du français de la gestion, 2e conférence TOTh (Terminologie et Ontologie : Théories et Applications), Annecy, France

Le langage joue un rôle crucial dans le contexte de l'entreprise actuelle. La communauté des gestionnaires produit des discours en langue française dans lesquels fleurissent selon les spécialités des termes très techniques qui en chassent d'autres. On peut s'interroger sur ces apparitions : s'agit-il de nouveaux concepts ou d'influence par traduction ? À partir d'exemples professionnels pris dans la gestion, la comptabilité voire le droit en entreprise, on se demande si les nouveaux termes ne reprennent pas un concept ancré dans la culture historique de la spécialité. La notion du concept flou sera abordée par l'étude de quelques euphémismes.

Challe O. (2008), Interrogations sur l'évolution du français de la gestion, Conférence TOTh, Annecy, France

Challe O. (2008), Specialised discourse and economic terminology, Methodological issues in economic and business terminology (1st WU Symposium on International Business Communication), Wien, Autriche

Specialised discourse is a broad field of research. Firstly, the framework of discourse analysis in which we work will be discussed. Secondly, the different interests for technical terms will be discussed. Finally, the terms and concepts in the case of economy will be treated by proposing possible categories. I will then change from the expert's definition to the professional field (from criteria to euphemism). The question of the formation will be posed.

Challe O. (2008), Enseigner le français de spécialité pour une culture dynamique, La diversité culturelle et l'interculturalité au service du développement humain, Agadir, Maroc

La langue française demeure un facteur de diversité culturelle en apportant une nouvelle valeur ajoutée dans le contexte d'internationalisation des échanges économiques. Chercheurs, cadres et dirigeants qui en sont conscients éprouvent à l'université comme sur leur lieu de travail la nécessité d'accéder aux subtilités de la langue française pour comprendre les formes de réflexion que celle-ci véhicule. Face aux besoins spécifiques de ces publics, la tradition académique ne suffit plus. S'appuyer sur une culture de spécialité est compatible avec des références à une méthodologie ou à des disciplines classiques. L'approche développée s'inscrit dans une vision pluridisciplinaire où l'accès à la langue française devient une clé de partage entre cultures.

Challe O. (2008), Didactique du français en sciences des organisations, Recherches en didactique des langues - Le plurilinguisme en Alsace (ACEDLE), Strasbourg, France

Dans le cadre de la didactique du français langue étrangère, la question posée est la suivante : comment enseigner le français à des apprenants décideurs en entreprise ou étudiants chercheurs, souvent professionnels expérimentés, dans les domaines de l'entreprise ? Leur degré d'expertise dans le monde de l'entreprise, par leur expérience ou leurs recherches doctorales, influe sur l'enseignement de la langue au regard de la culture spécialisée propre aux sciences des organisations. Après avoir proposé (rappelé) les lignes directrices d'une approche didactique du français de spécialités, les sciences des organisations seront précisées et leur intérêt souligné d'un point de vue épistémologique. L'accent sera mis sur les nouveaux angles didactiques que cette perspective par le prisme des entreprises francophones et de l'économie internationale peut apporter à l'enseignement d'une langue européenne inscrit dans un contexte socio-économique. La double dimension technologique et déontologique sera abordée.

Challe O. (2008), Discours de spécialité, culture et éthique, Les langues-cultures à l'université (Académie d'Études économiques de Bucarest), Bucarest, Roumanie

Challe O. (2006), Dauphine, une référence pour les étrangers ?, Deuxième rencontres du CICLaS, Paris, France

Retour à la liste