2016

En savoir plus

Alors que les relations formelles entre organisations comme les alliances ont été largement étudiées, les relations inter-organisationnelles informelles demandent à être mieux comprises. Comment l'organisation gère-t-elle ses relations inter-organisationnelles informelles ? Quels sont les effets de ces relations sur l'entreprise ? Comment peut-on essayer d'organiser d'une façon consciente des actions d'influence de l'environnement au travers de ces relations ? Pour aborder ces questions, nous avons choisi d'utiliser le cadre de la théorie des capacités dynamiques, qui accorde une place importante aux relations entre l'entreprise et son environnement. Les capacités dynamiques de l'entreprise peuvent être définies comme la capacité à détecter et façonner des opportunités et des menaces, à saisir des opportunités, et à reconfigurer les ressources de la firme. Répondant à l'appel des chercheurs sur les capacités dynamiques, cette thèse analyse les micro-fondations de ces capacités. Notre étude s'appuie sur une analyse des individus "passeurs de frontières" qui participent aux relations inter-organisationnelles informelles au nom de leur entreprise. Nos travaux pointent les contributions des passeurs de frontières aux capacités dynamiques de l'entreprise et conceptualisent la capacité à gérer des relations inter-organisationnelles informelles comme capacité dynamique.


Josiane Martin O’brien - DRM-M&O
« L’internationalisation du management en Inde par la formation : les effets du «PGDMX» sur des managers indiens de grandes entreprises industrielles publiques »
Sous la direction de Jean-François Chanlat, le 5 octobre 2016

En savoir plus

Dans le contexte des effets de la mondialisation sur une économie émergente, le travail de recherche présenté ici s’attache à démontrer le processus d’ouverture internationale du manager industriel indien. Face aux mutations auxquelles sont confrontées les entreprises de la dixième économie mondiale, il est à la fois l’acteur de l’internationalisation et l’objet des transformations induites par celle-ci. Une recherche empirique et qualitative menée dans des entreprises industrielles indiennes décrit et modélise cette ouverture internationale pour la catégorie des managers intermédiaires, par le biais d’un programme de formation supérieure en gestion international indien, qui sert de cas d’étude : le Post Graduate Diploma in Management for Exécutive – PGDMX- dont le modèle réfèrent est américain. S’appuyant sur une analyse réflexive du discours de managers indiens diplômés PGPMX, ce travail s’attache à s’interroger sur l’homogénéité des pratiques et des théories managériales vis-à-vis de la spécificité de la culture du management à l’indienne. La mobilisation des concepts de la théorie de la pratique de Pierre Bourdieu, conduit à porter son attention sur l’existence d’un habitus international, et d’un gain en capital symbolique, culturel et social pour le manager diplômé du PGPMX. Les résultats montrent aussi une tension entre les nouveaux principes managériaux et les valeurs ancrées dans la culture indienne, en même temps qu’un processus « d’indigénisation sociale » du diplôme. Ce travail s’adresse, certes, aux entreprises publiques indiennes et en particulier aux services RH sur la gestion des talents, mais aussi aux Ecoles de management en Inde et en Occident; ainsi qu'aux entrepreneurs étrangers qui seraient souhaitent développer des activités en Inde, en mettant en évidence la force de la violence symbolique, liée à toute intrusion culturelle, et source de résistance de par la nature autonome de la tradition indienne, à la fois industrielle, culturelle, et humaine.


Ludvig Levasseur - DRM-M&O
« Temps, opportunité, stratégie, croissance et PME »
Sous la direction de Catherine Léger-Jarnioux, le 18 novembre 2016

En savoir plus

Les recherches en Management/Organisation ont quelque peu mis de côté la Perspective Temporelle ou PT (selon Lewin, la somme des points de vue individuels à un moment donné sur le passé et le futur psychologique). Cette Thèse étudie comment le(la) dirigeant(e) et sa PME agissent pour générer de la croissance en se focalisant sur la PT. Les questionnaires et les entretiens avec les 22 dirigeant(e)s d’entreprises (effectif : 10-49 salariés) permettent la mise au jour de leurs PT mais aussi des liens entre les différentes composantes du cadre conceptuel (ex : l’orientation entrepreneuriale de la firme, la vigilance individuelle) et d’autres éléments importants (ex : les biais cognitifs). La construction et les comparaisons des 22 cartes cognitives permettent également la mise au jour des différentes trajectoires de croissance et le questionnement de « l’équilibre » de la PT comme critère « discriminant ». Enfin, un modèle à tester et des directions de recherche sont proposés.


Najma Saidani - DRM-M&O
« Vers une meilleure compréhension de l’adaptation aux technologies de l’information et de la communication: une approche multi-niveaux »
Sous la direction de Michel Kalika et Christophe Elie dit Cosaque, le 21 novembre 2016

En savoir plus

La thèse s’intitule ‘Une approche multi-niveaux de l’adaptation : vers une reconfiguration du travail avec les TIC. Elle est constituée de trois articles offrant des approches complémentaires qui expliquent le phénomène de l’adaptation aux TIC. Chaque article traite d’un niveau : individuel, groupal et organisationnel. Sur le niveau individuel, l’article exploratoire propose des questions de recherche sur le niveau de stress généré par les TICs et comment les ‘Knowledge Workers’ s’y adaptent. Une vingtaine d’entretiens avec des managers ont été conduits, transcrits et analysés. L’article étudiant le niveau organisationnel, propose d’étudier l’adaptation organisationnelle suivant une perspective d’apprentissage organisationnel. Les propositions théoriques étudiées présument que les managers, après avoir détecté et interprétés les signaux de changement de l’environnement, engagent des actions adaptatives où l’organisation apprend par changer et adapter ses procédures de travail, les routines de ses employés, et même sa structure. Le terrain étudié est une entreprise de conseil qui a lancé un programme de lutte contre le phénomène de surcharge informationnelle où une dizaine d’entretiens avec différentes personnes impliquées dans le lancement et le suivi du programme. Des données d’archives ont été également collectées et analysées. Quant à l’article traitant du niveau groupal de l’adaptation, l’étude se veut un focus sur la question des dynamiques de groupe face aux nouvelles pratiques et procédures de travail liées aux TIC. Mobilisant les concepts de ‘Team mental models’ et ‘affordances’, l’adaptation groupale est revue dans une perspective de ‘Adaptive Structuration Theory’. La collecte de données a été faite au sein de la fondation Dauphine, un groupe qui expérimente un changement technologique capital.


Alexandre Pourchet - DRM-M&O
« Arrangement organisationnel et modèle d'affaires : une approche stratégique de l'arrangement organisationnel global des banques au Canada et en France »
Sous la direction de Bernard de Montmorillon et d’Andrée De Serres, le 29 novembre 2016

En savoir plus

La crise financière de 2008 a une nouvelle fois pointé du doigt la faiblesse des règles de gouvernance compte tenu des risques pris par les banques. Les multiples questionnements autour de la gouvernance des banques et du niveau de risque de leurs modèles d'affaires sont surprenants puisqu’un corpus réglementaire et prudentiel s'est fortement développé ces dernières années. Les chercheurs s'interrogent donc sur les enjeux stratégiques entre la gouvernance et le modèle d'affaires. Afin de mieux comprendre l’évolution des banques, nous proposons d’analyser ces dernières sous le prisme de l’Arrangement Organisationnel Global (AOG). Une étude de cas longitudinale de quatre banques en France et au Canada met en lumière la nécessité d'une cohérence et d'un équilibre au sein de l'AOG. En cas d'un déséquilibre au sein de l'AOG, la performance de l’organisation est irrémédiablement touchée, ce qui menace la pérennité de cette dernière. Nous notons le rôle majeur joué par les dirigeants de la banque dans le processus de changement. Si nous ne nions pas le rôle du cadre institutionnel, nous montrons qu'il n'explique pas totalement le changement. A partir de ces résultats, nous proposons : une définition de l'AOG qui englobe les conditions d'une performance soutenable pour l’organisation ; nous nuançons le rôle de l'environnement institutionnel et réaffirmons le rôle central de l'acteur dans le processus de changement ; nous mettons en lumière les dangers de la "déraison mimétique" conduisant à une prise de décision basée uniquement sur la maximisation de la valeur actionnariale. Ce processus, ne permet pas le développement du projet d'entreprise ni du projet stratégique. Nous montrons enfin le paradoxe de la stratégie car si on fait toujours la même chose cela conduit à la destruction de la stratégie.


Imane Lallou- DRM-M&O
« Coordination des acteurs d'un processus de conception complexe et incertain : vers un pilotage de la création de valeur intégrant des arbitrages risques/opportunités »
Sous la direction de François Fort, le 13 décembre 2016

En savoir plus

La conception automobile est un processus complexe, soumis à de fortes incertitudes et mettant en jeu une création de valeur multidimensionnelle. De plus, la coordination dans ce processus, impliquant une multitude d’acteurs de domaines variés et travaillant sur un produit lui-même complexe et incertain, s’avère difficile. Nous avons proposé une méthode de pilotage novatrice articulant Valeur Risques Opportunités. Celle-ci s’inscrit dans le cadre des travaux intégrant le Management de la Performance et le Management des Risques. Notre méthode permettrait de dépasser les limites identifiées dans l’analyse des méthodes existantes dans la littérature à travers l’adoption d’une approche holistique, systémique et dynamique. Pour mettre en œuvre notre méthode de pilotage dans le processus de conception de PSA, nous avons construit un prototype générique permettant la mobilisation des acteurs sur une trajectoire d’amélioration et la co-construction d’une manière dynamique d’une version applicable chez PSA. Nous nous sommes appuyées sur les travaux d’appropriation des outils de gestion et des innovations managériales complexes. Les résultats de la mise en œuvre nous ont permis : i) de confirmer l’intérêt de notre méthode de pilotage Valeur Risques Opportunités attesté par des améliorations effectives du pilotage des projets et de la coordination des acteurs et ; ii) de révéler des difficultés liées au décalage entre certaines de nos propositions, cherchant à construire des outils représentatifs de la complexité de la conception automobile, et la volonté des acteurs de simplifier la méthode et de se focaliser, dans un contexte de crise, sur la dimension économique et sur la gestion des risques. Nous proposons également des perspectives d’évolution de la fonction Contrôle de gestion pour une meilleure adéquation avec les particularités du processus de conception automobile.