2014


Claudia Orellana Fuentes - DRM-MOST
« L'évaluation comptable des réserves et ressources des entreprises de l'industrie extractive »
Sous la direction de Jacques Richard, le 14 janvier 2014

En savoir plus

Cette recherche apporte une contribution à la problématique de l'évaluation économique et comptable des actifs de réserves et de ressources de l'industrie extractive. Elle vise à répondre à la question suivante: Quelles sont les valeurs économiques des réserves et des ressources qui sont appréhendées par la comptabilité d'entreprise et quelles sont, en cas de choix entre plusieurs types de valeurs, les raisons de ces choix?Elle montre dans sa première partie qu'il n'existe qu'une correspondance partielle entre les valeurs économiques et les valeurs comptables, ce qui privilégie la théorie économique néoclassique. Elle montre dans sa deuxième partie que diverses méthodes comptables cohabitent au sein des six pays étudiés en considération des intérêts des entreprises majors et juniors de cette industrie. La troisième partie de la thèse analyse le processus de normalisation de l'IASB et souligne l'influence du pouvoir des majors et l'influence indirecte exercée par les juniors. Cette thèse s'inscrit dans le prolongement de la recherche en comptabilité critique.


Mariam Boukari - DRM-MOST
« Etude de la Pertinence des Normes IFRS au regard de l’Analyse Crédit Bancaire : le cas de la cotation crédit Banque de France »
Sous la direction de Jacques Richard, le 18 février 2014

En savoir plus

Les normes IFRS, de part leur affiliation directe au modèle comptable anglo-saxon, soulèvent la question de la pertinence de leur mise en application au sein de l’Europe Continentale.Cette recherche tente d’éclairer cette question, en présentant, à partir d’une étude de cas de l’activité de cotation crédit Banque de France (BdF), les incidences du passage aux IFRS sur leur méthodologie d’analyse financière et sur le diagnostic crédit des groupes français.Cette recherche fait état d’un effet favorable des normes IFRS sur le diagnostic du risque de crédit des groupes français.Cet effet favorable passe aussi bien par un gain informatif des normes IFRS que par l’adaptation sélective et prudentielle de la méthodologie d’analyse financière BdF aux conventions IFRS.


Claudine Grisard - DRM-MOST
« La formation de l’Accountability en situations conflictuelles »
Sous la direction de Nicolas Berland, le 4 Juin 2014

En savoir plus

Cette thèse revisite le concept d’accountability élaboré par Robert (1991), défini comme un processus itératif en trois temps, visant pour un individu à justifier un acte qu’il a commis par rapport à des valeurs et des normes, que l’individu reconnaît comme siennes. Au sein des organisations, deux accountability sont définies. L’accountability hiérarchique se réalise à distance, du fait des outils de gestion. L’accountability sociale se réalise en face-à-face par les interactions directes. Cette thèse se concentre les interactions sociales, notamment conflictuelles, pour en comprendre l’influence sur la formation de l’accountability en organisation ; ceci tant au niveau de l’individu que du groupe. La première étude s’intéresse à la formation de l’accountability d’un individu quand il fait face à deux demandes de comptes antagonistes; ceci à partir d’entretiens de salariés qui doivent, au nom de l’entreprise, répondre à une demande sociale, restant alignée sur les principes du monde des affaires. À l’aide de la conceptualisation foucaldienne de la subjectivation de l’individu par lui-même, je montre que ces demandes, sont interprétées par les salariés selon leurs convictions propres. Ils proposent une réponse personnelle. Trop spécifique par rapport aux deux demandes, elle est rejetée. L’individu ne peut plus rendre compte. Pour rétablir l’accountability, une communauté alternative, regroupant les salariés interrogés, leur permet d’être considérés comme ayant bien agi.La seconde étude questionne, à partir d’une ethnographie, réalisée au Mali, la formation de l’accountability d’un groupe dont les collègues remettent en cause la mission. Elle montre que des salariés contrarient l’accountability de leurs pairs car ils mettent en place un produit adapté aux populations rurales, avec lesquelles les salariés urbains ne veulent être assimilés. Pour comprendre ce conflit de classe, les théories post-coloniales sont mobilisées. Elles aident à révéler un déplacement de la dichotomie entre « Nord / Sud », vers une séparation des Suds « élite urbaine / populations rurales ». Pour contrer ces difficultés à rendre compte, les salariés concernés développent une relation de redevabilité envers les villageois. Ils se rendent également mutuellement des comptes pour se soutenir, et réhabiliter leur accountability hiérarchique en s’appuyant sur leurs positions respectives. Cette étude démontre qu’au sein de l’accountability hiérarchique s’opèrent des ruptures, provenant de situations interactionnelles conflictuelles, et compensées par le développement d’accountability sociales alternatives.


Lambert Jerman - DRM-MOST
« Comment s’implémentent en pratique par des systèmes et outils de gestion les normes comptables internationales dans le cas des modèles d’évaluation interne ? »
Sous la direction d’Anne Pezet , le 21 octobre 2014

En savoir plus

Cette thèse porte sur le travail des comptables à travers la production des évaluations actuarielles de la comptabilité à la juste valeur. L’observation directe de leur activité quotidienne au moyen d’une observation participante, permet d’en saisir les conditions erratiques peu étudiées par les recherches comptables. Les résultats obtenus permettent de proposer une première formalisation conceptuelle des conditions de la préparation des comptes dans les organisations, mêlant acteurs, outils et contextes. En donnant toute leur place aux préparateurs des comptes dans l’étude de la communication financière, nos contributions suggèrent de questionner les représentations dominant la recherche comptable. Nos résultats décrivent comment certaines des qualités communément attribuées (neutralité, fidélité, …) à la comptabilité sont d’une importance discutable et l’assimilation de la communication financière à un conflit d’agence difficile.


Céline Berrier-Lucas - DRM-MOST
« L'influence du verdissement des entreprises sur la société, une perspective historique. Les cas d'EDF et d'Hydro Québec »
Sous la direction d’Anne Pezet , le 24 octobre 2014

En savoir plus

Cette thèse étudie la dimension environnementale de la RSE. Les enjeux actuels que pose la soutenabilité nécessitent de déconstruire le concept le RSE pour révéler les sous-jacents qui structurent le champ académique Business & Society. Au travers d’une approche historique et comparative, cette recherche suit les traces que les enjeux socio-environnementaux laissent dans les controverses qu’ils déploient, dans les relations qu’ils nouent et dans les compromis qu’ils établissent auprès des humains et des non-Humains lors de la construction de quatre aménagements énergétiques en France (le barrage hydroélectrique de Tignes et l’usine marémotrice de la Rance) et au Québec (le barrage hydroélectrique de Bersimis et la centrale nucléaire de Gentilly) durant les années 1945 jusqu’aux années 1970. Dans la lignée des travaux qui développent une compréhension non dichotomique de la nature et de la culture en prenant comme point d’appui le refus de l’ontologie Moderne (Latour ; Descola ; Gladwin, Kennely et Krause ; et Banerjee etc.), elle éclaire les associations/dissociations réalisées au sein de collectif d’alliés hétérogènes et revisite la catégorisation des années 1970 dite de « tournant environnemental », grâce à l’analyse précise de l’ouvrage du père fondateur de la RSE, Howard R. Bowen Social Responsibilities of the Businessman (1953), en éclairant ses héritages théoriques. Cette thèse vise trois contributions. D’abord, elle affine l’approche « naturaliste » ou « Moderne » selon deux perspectives empirique et cognitif et selon deux modes de relation au collectif le réalisme et le nominalisme. Puis, elle inscrit la littérature de la RSE dans l’ontologie Moderne en montrant des filiations théoriques dans le courant conservationniste de la wilderness. Enfin, elle mobilise l’approche relationnelle pour analyser les enjeux socio-environnementaux et propose une autre appréhension de la RSE fondée sur une vision dynamique et relationnelle de la responsabilité où les frontières classiques de l’environnement des entreprises sont éclatées au profit de réseaux socio-environnementaux.


Nadia Mhirsi - DRM-MOST
« Légitimité de l'audit conjoint : une analyse structurationniste et néo-institutionnaliste des cas français et danois »
Sous la direction de Gilles David , le 1 décembre 2014

En savoir plus

Cette recherche contribue à la compréhension de la légitimité de l'audit conjoint. Elle vise à la fois à mettre en exergue les pressions institutionnelles qui influent sur la pérennité du modèle et à ouvrir une boite noire qui est celle des interactions entre co-Auditeurs. Elle présente aussi l'impact de ces pressions sur les relations au sein du modèle et inversement. Nous avons adopté un cadre théorique mobilisant les concepts de la théorie de la structuration et de la théorie néo-Institutionnelle. Notre démarche est compréhensive et s'appuie sur une étude de cas multiples avec le cas du co-Commissariat aux comptes en France et le cas du to-Revisor systemet au Danemark. Nous avons privilégié les entretiens et les données historiques comme modes de collecte de données. Les rôles joués par les législateurs et les régulateurs semblent à l'origine des évolutions différentes du modèle d'audit conjoint pour les deux cas. Malgré ces points de divergence, nous avons pu établir un point commun qui relève de l'importance des normes culturelles pour la pérennité de l’audit conjoint et de son adoption dans d’autres contextes. L'idéologie du contrat équitable a largement influé sur la perception du modèle par les auditeurs danois et français. Cette vision prônant l'efficience des modes de gouvernance a donné lieu au déclin de la logique de l'honneur en France et à celle du Grundtvigianisme au Danemark.


Laetitia Legalais - DRM-MOST
« La construction de l’identité professionnelle des contrôleurs de gestion. Les trajectoires professionnelles et leur influence sur la financiarisation des organisations : le cas Saint-Gobain »
Sous la direction de Nicolas Berland, le 3 décembre 2014

En savoir plus

Notre travail a pour objectif de contribuer à la compréhension de la construction de l’identité professionnelle des contrôleurs de gestion dans un contexte organisationnel. Nous avons tout d’abord construit un cadre d’analyse en nous inspirant des travaux sociologiques de Dubar que nous avons complétés par les résultats de travaux identitaires plus récents comme ceux de la régulation identitaire. La construction de l’identité est la résultante d’un travail de l’individu sur lui-Même (transaction biographique) et d’un travail dans sa relation à autrui (transaction relationnelle). Ce cadre conceptuel nous permet de nous intéresser aux trajectoires professionnelles des contrôleurs de gestion pour comprendre l’évolution de qui ils sont au travail. Nous avons étudié les contrôleurs de gestion du groupe Saint-Gobain connaissant une restructuration de sa fonction financière qui a mené à la disparition du titre de directeur administratif et financier. Cela influence les objets d’identification offerts aux contrôleurs de gestion. Les résultats de notre travail nous mènent à discuter de la financiarisation des organisations et du rôle de partenaire d’affaires.


Emilie Reinhold - DRM-MOST
« Le corps organisé, entre contrôle et débordement : le cas des professions intellectuelles »
Sous la direction d’Isabelle Huault, le 8 décembre 2014

En savoir plus

Très peu d'études ont analysé comment le travail intellectuel affecte notre incorporation (embodiment). Mon cas, une intervention de danse dans une banque faisant participer les salariés, est une occasion inédite d'étudier les corps en action. Lors de leur travail avec les artistes, les salariés se tenaient sur un seuil, hésitant entre une attitude professionnelle ou plus personnelle. Des observations, des entretiens sur le corps et une analyse de leurs gestes s'appuyant sur des données visuelles (photographies, vidéo) donnent une description complète de leur incorporation dans cette situation de non-routine. Les corps restent souvent dans la retenue, la fermeture et la distance, mais certains d'entre eux s'ouvrent au jeu, proposant parfois des gestes rares, voire risqués. Mes résultats suggèrent que les frontières du corps sont plus instables qu'on ne le croit, l'expérimentation artistique étant un moyen de comprendre "ce que peut un corps" au travail. Le jeu corporel (embodied play) n'est pas seulement une expérience individuelle ; il est aussi un moyen de critiquer les normes corporelles existant au sein d'une organisation. Certaines manières de s'incarner proposent ainsi une sortie hors de l'organisation, ce qui se matérialise par une non-organisation du corps.