Arnaud Simon, Challenges, 30 avril-6 mai 2015

Arnaud Simon, maître de conférences à l’Université Paris-Dauphine et directeur de l’Executive Master Finance de l’immobilier, a essayé de déterminer, dans une étude, quels seront les effets du vieillissement de la population sur le marché immobilier. D’après ce spécialiste de l’immobilier, la hausse des prix, entamée en 2006 et qui s’est prolongée jusqu’en 2010 dans certains secteurs, n’était que le signe annonciateur du vieillissement de la population : "c’est le prépapy-boom, qui se caractérise par des achats massifs de la part des futurs retraités", explique-t-il. Désormais, les séniors devraient logiquement moins acheter, et revendre leur patrimoine immobilier, ce qui entraînera une chute des prix du secteur. Selon Arnaud Simon, la baisse des prix de l’immobilier pourrait atteindre 32% sur les dix prochaines années. (Challenges, 30/04-06/05)