Gregor Bouville, Travail & Changement, Mars-Avril 2014

Dans un dossier sur le présentéisme analysé comme une autre face de l’épuisement professionnel, la revue Travail & Changement publie une interview de Grégor Bouville, maître de conférences en sciences de gestion à l’Université Paris-Dauphine. Interrogé sur sa définition du terme de « présentéisme », il choisit de le décrire comme « le comportement d’un salarié présent sur son lieu de travail alors que son état de santé justifierait une absence pour congé ordinaire de maladie ».
Sur la base de l’enquête nationale Sumer (Surveillance médicale des risques professionnels) de 2003 de la DARES, le professeur explique que les écarts de comportement de présentéisme sont très faibles entre les hommes et les femmes, toutes catégories socioprofessionnelles confondues. Les femmes ont en revanche plus tendance à prendre des médicaments lorsqu’elles sont fatiguées ou stressées par leur travail. Concernant les cadres, le travail de recherche de Grégor Bouville révèle que 17,6% d’entre eux déclarent « avoir une santé au travail très dégradée tout en ne s’absentant pas au cours des douze mois précédant l’enquête ». (Travail & Changement, Mars-Avril/14)