Curriculum vitae

Huault Isabelle

Professeur des universités
DRM

isabelle.huaultping@dauphine.pslpong.eu
Tel : 0144054429
Bureau : A 117

Biographie

Isabelle Huault est Professeure des universités, Présidente de l’Université Paris- Dauphine depuis décembre 2016 et membre de l'équipe Most au sein de Dauphine Recherches en Management.

Le premier axe de ses recherches s’inscrit principalement dans le référentiel des théories néo-institutionnalistes.

Le point d’ancrage de ses travaux est de relativiser l’idée de transactions marchandes ou de pratiques organisationnelles qui s’exerceraient sans pressions, ni arrangements institutionnels pour affirmer leur caractère socialement construit ainsi que leur inscription politique et cognitive. Il est aussi de souligner le rôle des acteurs dans la production des règles du jeu institutionnelles, d’analyser comment certains acteurs se comportent en « entrepreneurs institutionnels » pour infléchir les règles dans une direction qui leur soit favorable, ou encore d’étudier le « travail institutionnel » mené au sein d’un champ pour le faire évoluer ou pour le maintenir en l’état.

Le volet empirique principal de ses recherches concerne l’industrie financière. L’un des principaux arguments de sa recherche sur les marchés financiers consiste à souligner que la sphère financière contribue réellement et concrètement à la définition des règles et que les acteurs financiers sont en fait des « régulateurs discrets », participant à de nombreuses activités, favorisant la globalisation et la financiarisation des marchés.

Au total, l’ensemble de ces travaux analyse les jeux d’acteurs et les rapports de force dans le processus complexe de construction sociale des marchés financiers et de la régulation financière.

De manière plus générale, Isabelle Huault a encadré de nombreuses thèses sur les processus d’institutionnalisation et de désinstitutionalisation au sein de champs organisationnels, comme celui de la notation de crédit, ou celui de l’amiante en France. L'enjeu de toutes ces recherches  est de mettre en évidence les arrangements institutionnels, les relations de pouvoir, les luttes matérielles et discursives entre parties prenantes qui entrent en jeu dans la construction de marchés et les dynamiques organisationnelles.

Le second axe de sa recherche, qui n’est pas indépendant du premier, s’inscrit cependant dans une posture moins empirique et plus réflexive. Il prend appui sur les Critical Management Studies (CMS) qui insistent dans leur ensemble sur l’importance des relations de pouvoir historiquement et socialement constituées, sur l’inscription des faits économiques et des phénomènes de management dans des contextes cognitifs singuliers, qu’il convient d’analyser. Les CMS relèvent l’importance du rôle du langage et des discours dans la formation de la subjectivité, en attirant l’attention sur les « fermetures discursives » qui tiennent pour acquis certains postulats et certaines idéologies managériales. De manière générale, la portée politique et émancipatrice des études critiques en management est ici soulignée.

 

Isabelle Huault est membre de plusieurs associations académiques internationales : European Group for Organization Studies (EGOS), Academy of Management (AoM); Societuyfor the Advancement of Socio-Economics (SaSE).

 

 

Dernières publications

Articles

Jaumier S., Daudigeos T., Huault I., Pasquier V. (2019), La démocratie organisationnelle autrement. L'exemple des hiérarchies à domination inversée, Revue française de gestion, vol. 45, n°278, p. 19-36

Blanc A., Huault I. (2018), The maintenance of macro-vocabularies in an industry. The case of the France's recorded music industry, Industrial Marketing Management

Paring G., Pezé S., Huault I. (2017), Welcome to the whiteboard, the new member of the team'. Identity regulation as a socio-material process, Organization, vol. 24, n°6, p. 844-865

Huault I., Kärreman D., Perret V., Spicer A. (2017), The evolving debate about critical performativity, M@n@gement, vol. 20, n°1, p. 1-8

Debenedetti S., Huault I., Perret V. (2016), Esthétique et politique de la résistance au travail dans Les temps modernes, Sociologies pratiques, vol. 33, n°3, p. 37-47

Rainelli Weiss H., Huault I. (2016), Business as Usual in Financial Markets? The creation of incommensurables as institutional maintenance work, Organization Studies, vol. 37, n°7, p. 991-1015

Allard-Poesi F., Germain O., Huault I., Koenig G. (2015), Les théories des organisations sont-elles bien inspirées ? Quatre regards, Economies et sociétés. Série K, Economie de l'entreprise, vol. 49, n°1, p. 111-140

Huault I., Perret V., Spicer A. (2014), Beyond macro- and micro-emancipation : rethinking emancipation in organization studies, Organization, vol. 21, n°1, p. 22-49

Blanc A., Huault I. (2014), Against the digital revolution ? Institutional maintenance and artefacts within the French recorded music industry, Technological Forecasting and Social Change, vol. 83, p. 10–23

Chollet B., Soda G., Huault I., Chauvet V. (2011), Introductive note to the Special issue, European Management Journal, vol. 29, n°5, p. 319-320

Huault I., Perret V. (2011), L’enseignement critique du management comme espace d’émancipation: Une réflexion autour de la pensée de Jacques Rancière, M@n@gement, vol. 14, n°5, p. 281-309

Chauvet V., Chollet B., Soda G., Huault I. (2011), The contribution of network research to managerial culture and practice, European Management Journal, vol. 29, n°5, p. 321-334

Huault I., Rainelli H. (2011), A Market for Weather Risk ? Conflicting Metrics, Attempts at Compromise and Limits to Commensuration, Organization Studies, vol. 32, n°10, p. 1395-1419

Huault I., Perret V. (2011), Critical Management Education as a Vehicle for Emancipation: Exploring the Philosophy of Jacques Rancière, M@n@gement, vol. 14, n°5, p. 281-309

Blanc A., Huault I. (2010), Reproduction de l’ordre institutionnel face à l’incertitude. Le rôle du discours des majors dans l’industrie musicale, Revue française de gestion, vol. 36, n°203, p. 85-89

Huault I., Rainelli H. (2009), Market shaping as an answer to ambiguities. The case of credit derivatives, Organization Studies, vol. 30, n°5, p. 549-575

Huault I., Leca B. (2009), Pouvoir. Une analyse par les institutions, Revue française de gestion, vol. 35, n°193, p. 133-149

Huault I., Perret V. (2009), Extension du domaine de la stratégie : Plaidoyer pour un agenda de recherche critique, Economies et sociétés. Série KC, Economie de l'Entreprise. Etudes critiques en management, vol. Série KC 1, n°12, p. 2045-2080

Huault I., Charreire-Petit S. (2008), From practice-based knowledge to the practice of research : revisiting constructivist research works on knowledge, Management Learning, vol. 39, n°1, p. 73-91

Huault I., Rainelli H. (2007), Innovations financières : construire et légitimer un nouveau marché financier de gré à gré -- le cas des dérivés de crédit, Finance contrôle stratégie, vol. 10, n°1, p. 211 - 243

Barabel M., Huault I., Meier O. (2007), Changing Nature and Sustainability of the Industrial District Model : The Case of Technic Valley in France, Growth and Change, vol. 38, n°4, p. 595-620

Barabel M., Huault I., Leca B. (2006), Esquisse d'une analyse des stratégies locales d'adaptation de l'ordre traditionnel face à la globalisation: une approche néo-institutionnaliste, Management International, vol. 10, n°3, p. 19-34

Golsorkhi D., Huault I. (2006), Pierre Bourdieu : critique et réflexivité comme attitude analytique, Revue française de gestion, vol. 32, n°165, p. 15-34

Baret C., Huault I., Picq T. (2006), Management et réseaux sociaux. Jeux d'ombre et de lumière sur les organisations, Revue française de gestion, vol. 4, n°163, p. 93 -106

Ageron B., Huault I. (2002), Complexité du processus d'internationalisation de la PME : vers un enrichissement de l'analyse behavioriste, Management International, vol. 6, n°2, p. 43-53

Charreire-Petit S., Huault I. (2001), Le constructivisme dans la pratique de recherche : une évaluation à partir de seize thèses de doctorat, Finance contrôle stratégie, vol. 4, n°3, p. 31-55

Huault I. (1999), Relations syndicales et valeur boursière de l'entreprise : une illustration de l'apport de la sociologie économique aux sciences de gestion, Economies et sociétés. Série SG, Sciences de gestion, vol. 33, n°6-7, p. 457-482

Allouche J., Huault I. (1998), Contrôle, coordination et régulation les nouvelles formes organisationnelles, Finance contrôle stratégie, vol. 1, n°2, p. 5-31

Huault I. (1998), Embeddedness et théorie de l'entreprise : autour des travaux de Mark Granovetter, Gérer et comprendre, n°52, p. 73-86

Huault I. (1997), Micro-informatique et organisation du travail : paradoxe et complexité d'une relation, Revue de gestion des ressources humaines, n°20, p. 19-40

Romelaer P., Huault I. (1996), La gestion des cadres à l'international et le modèle du garbage can, Revue française de gestion, n°109, p. 19-37

Huault I. (1996), French multinational companies' strategies and co-ordination mechanisms: the role of human resource management in Europe and Nigeria, International Journal of Human Resource Management, vol. 7, n°2, p. 572-584

Ouvrages

Huault I., Richard C. (2012), Finance, The Discreet Regulator : How Financial Activities Shape and Transform the World, New York: Springer, 288 p.

Charreire-Petit S., Huault I. (2009), Les grands auteurs en management (2e ed.), EMS: , 628 p.

Golsorkhi D., Huault I., Leca B. (2009), Les études critiques en management. Une perspective française, Quebec: Presses Universitaires de Laval, 488 p.

Charreire-Petit S., Huault I., Perret V. (2007), DCG épreuve7 : manuel et applications, Paris: Nathan, 103 p.

Huault I. (2004), Institutions et gestion, Paris: Vuibert, 214 p.

Huault I., Charreire-Petit S. (2002), Les grands auteurs en management, Colombelles (Calvados): EMS - Editions Management et Sociétés, 463 p.

Huault I. (2002), La construction sociale de l'entreprise : autour des travaux de Mark Granovetter, Colombelles (Calvados): EMS - Editions Management et Sociétés, 315 p.

Huault I. (1998), Le management international, Paris: La Découverte, 122 p.

Chapitres d'ouvrage

Leca B., Dejean F., Huault I., Gond J. (2019), The Role of Artifacts in Institutionalization Process: Insights from the Development of Socially Responsible Investment in France, in François-Xavier de Vaujany ; Anouck Adrot ; Eva Boxenbaum ; Bernard Leca, Materiality in institutions, Berlin Heidelberg: Springer, p. 73-107

Rainelli H., Huault I. (2018), Business as usual on financial markets ? The creation of incommensurable as institutional maintenance work, in Isabelle Chambost, Marc Lenglet, Yamina Tadjeddine, The making of finance London, Routledge

Huault I., Perret V. (2016), Can management education practise Rancière?, in Chris Steyaert, Timon Beyes, Martin Parker, The Routledge Companion to Reinventing Management Education, New-York: Taylor & Francis, p. 161-177

Boxenbaum E., Huault I., Leca B. (2016), Le tournant "matériel" dans la théorie néo-institutionnaliste, in F.-X. de Vaujany; A. Hussenot; J.-F. Chanlat, Théories des organisations : nouveaux tournants, Paris: Economica, p. 227-238

Huault I., Perret V. (2016), The Awakening of Critical Management Studies in France: Mimicry or a Process of Coming Out?, in Grey C., Huault I., Perret V., Taskin L., Critical Management Studies: Global voices, Local Accents Routledge , p. 68-84

Huault I., Rainelli H. (2013), The Connexionist Nature of Modern Financial Markets. From a Domination to a Justice Order?, in Morgan, Glenn, New Spirits of Capitalism? Crises, Justifications and Dynamics, Oxford: Oxford University Press, p. 352

Allouche J., Huault I. (2012), Les ressources humaines : au-delà des instruments, les institutions, in Allouche, José, Encyclopédie des ressources humaines : théories, instruments, méthodes, auteurs, Paris: Vuibert, p. 798-805

Allard-Poesi F., Huault I. (2012), Judith Butler et la subversion des normes : pouvoir être un sujet, in Germain, Olivier, Les grands inspirateurs de la Théorie des organisations - Tome 1, Cormeilles-le-royal: EMS - Editions Management et Sociétés, p. 45-62

Huault I., Rainelli H. (2012), Constructing the Market for Credit Derivatives : How Major Investment Banks Handle Ambiguities, in Huault, Isabelle; Richard, Chrystelle, Finance : the discreet regulator : how financial activities shape and transform the world, New York: Springer, p. 288

Huault I., Golsorkhi D. (2012), Pierre Bourdieu : dénoncer la domination, in Allouche, José, Encyclopédie des ressources humaines : théories, instruments, méthodes, auteurs, Paris: Vuibert, p. 2101

Schmidt G., Huault I., Allouche J. (2012), La divulgation des informations sociales et l'injonction étatique paradoxale, in Allouche, José, Encyclopédie des ressources humaines : théories, instruments, méthodes, auteurs, Paris: Vuibert, p. 769-780

Huault I., Boucher M-T. (2012), Mobilité internationale et gestion des ressources humaines, in Allouche, José, Encyclopédie des ressources humaines : théories, instruments, méthodes, auteurs, Paris: Vuibert, p. 914-920

Schmidt G., Mourey D., Huault I. (2012), Mary Parker Follett : la loi de la situation, in Allouche, José, Encyclopédie des ressources humaines : théories, instruments, méthodes, auteurs, Paris: Vuibert, p. 2101

Huault I. (2012), Mark Granovetter : la nouvelle sociologie économique, in Allouche, José, Encyclopédie des ressources humaines : théories, instruments, méthodes, auteurs, Paris: Vuibert, p. 2101

Huault I. (2010), Théories néo-institutionnalistes et management, in Meier, Olivier, Manageor : les meilleures pratiques du management, Paris‎: Dunod, p. XXI-814

Huault I., Rainelli H. (2009), Retour sur la crise financière : gouvernance et structure sociale du marché des dérivés de crédit, in Pezet, Anne, L'état des entreprises 2010, Paris: La Découverte, p. 45-53

Huault I., Rainelli H. (2009), A qui profitent vraiment les nouveaux marchés financiers ? L'exemple des dérivés de crédit, in Pras, Bernard, Management : tensions d'aujourd'hui (Tome I), Paris: Vuibert, p. 424

Huault I. (2008), Les approches critiques en management, in Schmidt, Géraldine, Le Management. Fondements et renouvellements, Paris: Sciences humaines, p. 358

Huault I. (2007), Management des entreprises et perspective neo-institutionnaliste, in Roussillon, Sylvie, Comités exécutifs : Voyage au coeur de la dirigeance, Paris: Editions d'Organisation, p. 862

Allouche J., Huault I. (2006), Les ressources humaines : au-delà des instruments, les institutions, in Allouche, José, Encyclopédie des ressources humaines, Paris: Vuibert, p. 663-672

Huault I. (2006), Mark Granovetter : la nouvelle sociologie économique, in Allouche, José, Encyclopédie des ressources humaines, Paris: Vuibert, p. 1717

Allouche J., Huault I., De Bry F., Schmidt G. (2006), The Institutionalization of CSR in France: the State Injunction, in Allouche, José, Corporate Social Responsibility, New York: Springer, p. 376

Huault I., Schmidt G. (2006), Mary Parker Follett : les fondements de l'autorité, in Allouche, José, Encyclopédie des ressources humaines, Paris: Vuibert, p. 1890

Huault I., Boucher M-T. (2006), Mobilité internationale et gestion des ressources humaines, in , Encyclopédie des ressources humaines, Paris: Vuibert, p. 779-786

Huault I. (2004), Une analyse des réseaux sociaux est-elle utile pour le management ? Puissances et limites d'une théorie de l'encastrement structural, in Huault, Isabelle, Institutions et gestion, Paris: Vuibert, p. 49-67

Meier O., Barabel M., Huault I. (2004), Processus d'évolution d'un district industriel : le cas de la cosmetic valley (France), in Rousseau, Michel, Management local et réseaux d'entreprises, Paris: Economica, p. 237

Huault I., Schmidt G. (2003), Mary Parker Follett : les fondements de l'autorité, in Noël, Florent, Encyclopédie des ressources humaines, Paris: Vuibert, p. 1890

Boucher M-T., Huault I. (2003), Mobilité internationale et gestion des ressources humaines, in Noël, Florent, Encyclopédie des ressources humaines, Paris: Vuibert, p. 909-918

Charreire S., Huault I. (2002), Cohérence épistémologique : les recherches constructivistes françaises en management "revisitées", in Mourgues, Nathalie, Questions de méthodes en sciences de gestion, Colombelles: EMS - Editions Management et Sociétés, p. 390

Huault I., Charreire-Petit S. (2002), La recherche constructiviste en management stratégique : quelle cohérence épistémologique, in Laroche, Hervé, Perspectives en management stratégique (Tome VIII), Collombelles: EMS - Editions Management et Sociétés, p. 287

Huault I., Allouche J. (2002), Les ressources humaines : au-delà de la concurrence, les institutions, in Bienaymé, Alain, Les nouvelles approches de la concurrence, Paris: Economica, p. 35-51

Huault I. (1998), Enjeux et déterminants d'une contextualisation des relations sociales, in Sire, Bruno, Ressources humaines : une gestion éclatée, Paris: Economica, p. 412

Arcimoles (d') C., Huault I. (1996), Relations industrielles, productivité et valeur boursière de l'entreprise ; apports et limites des recherches anglo-saxonness, in Sire, Bruno, Performance et ressources humaines, Paris: Economica, p. 335

Directions d'ouvrage

Grey C., Huault I., Perret V., Taskin L. (2016), Critical Management Studies: Global Voices, Local Accents Routledge , 243 p.

Retour à la liste