Qui sommes-nous?

Responsable de l’équipe : Sébastien Damart

Gestionnaire administratif et financier : Françoise Carbon

M-Lab a été créée par Albert David à l’ENS Cachan en 2004 puis rattachée à Dauphine Recherches en Management dès la création du laboratoire en 2005. Albert David a rejoint l’Université Paris Dauphine en 2009 et dirige l’équipe depuis cette date.

Sur le plan opérationnel, il s’agit de concevoir et réaliser des programmes et projets de recherche intégrant une dimension R&D, en se dotant d’une plateforme de conception innovante en management et en montant des projets associant différents partenaires (chercheurs de DRM, chercheurs d’autres laboratoires – Dauphine, PSL, entreprises pionnières et consultants ayant une activité avérée de R&D en management).

Pour en savoir plus sur les thématiques de recherche,

L’approche générale est une approche de R&D en management, donc une démarche ingénierique (Chanal et Martinet, 2004), de recherche collaborative en management (Hatchuel et Molet, 1986, Hatchuel et David 2007), d’innovation action research (Kaplan, 1998). Sur la composante d’analyse descriptive des processus d’innovation en management, l’approche globale est historique, généalogique et philosophique (Foucault, Simondon). Sur le plan des méthodologies pratiques, les méthodes de recherche adéquates sont mises en œuvre. Les méthodes principalement utilisées sont l’étude de cas, l’étude longitudinale, l’approche par les processus, les méthodes de codage qualitatif, la modélisation mathématique ou conceptuelle.

Les ancrages théoriques généraux sont les théories et modèles de la conception (Simon, Hatchuel, 1996) et l’ensemble des modèles et théories relatives à l’apprentissage organisationnel, aux dynamiques de transformation des organisations (relations et connaissances)

La production scientifique visée est d’une triple nature, sur le plan des « objets » scientifiques :

  • des théories et modèles généraux ou de moyenne portée sur les organisations (par exemple une modélisation des processus de surcharge coordinationnelle, une théorie de la phase d’établissement dans le processus d’innovation managériale, une modélisation des groupes complexes dans une optique de SI dans des organisations étendues)
  • des techniques, dispositifs, outils de gestion opérationnels (par exemple, des techniques de conception innovante appliquées à l’innovation sociale ou à la recherche scientifique, une grille conceptuelle de modélisation du management des absences dans les organisations)
  • des outils pour la recherche (par exemple une plateforme de conception innovante en management, ou une grille générique d’analyse des dialogues entre concepteurs dans les processus d’innovation)

SUR LA PERIODE 2014-2018, le programme de recherche de M-Lab se décline sur quatre axes complémentaires de sorte à tenir compte de l’évolution de la composition de l’équipe mais aussi de l’évolution des recherches internationales et des enjeux socio-économiques.

THEMATIQUE 1. Innovation en management

Cet axe désigne un ensemble de recherches ayant pour vocation d’étudier la dynamique des processus d’innovation en management, et aussi « d’inventer du management » lorsque des situations inédites de management des organisations supposent la création de modèles et méthodes inédits de gestion. Des domaines particuliers comme les normes et standards, la traçabilité, le design et la place des designers dans les processus d’innovation seront étudiés. Des recherches autour des rapports entre langage et management seront poursuivies, notamment concernant la formation des discours des consultants sur les méthodes qu’ils conçoivent, domaine peu exploré même dans la littérature académique internationale.

Projets

  • Application des théories contemporaines de la conception à l'invention des méthodes et modèles de gestion et notamment expérimentation d'une plateforme de conception innovante en management. Chercheurs impliqués Partenariats : Tous les chercheurs de M-Lab, en association avec des chercheurs de DRM selon le thème traité, et en partenariat avec les sociétés MNM Consulting, TAKT, STS Associés.académiques et entreprises
  • Généalogie des innovations managériales et théorie des techniques appliquée aux instruments de gestion Chercheurs impliqués Partenariats académiques et entreprises : Albert David, Emilie Canet. Travail théorique (notamment à partir des travaux en philosophie des techniques) et partenariat avec MNM Consulting et 5 steps pour des cas concrets contemporains
  • Les dynamiques d'établissement des innovations managériales Chercheurs impliqués Partenariats académiques et entreprises : Thèse en cours d’Emilie Canet, en partenariat avec la société 5 steps
  • Standardisation, traçabilité, méthodes de pilotage des capacités organisationnellesChercheurs impliqués Partenariats académiques et entreprises : Albert David et Doudja Kabeche, en partenariat notamment avec l’AFNOR
  • Langage et management : la formation des discours managériaux dans le domaine du consulting autour des outils et techniques de gestionChercheurs impliqués Partenariats académiques et entreprises : Odile Challe, Emilie Canet, Albert David, en partenariat notamment avec MNM Consulting et 5 steps sur la formation des discours des consultants
  • Design et outils de gestion Chercheurs impliqués Partenariats académiques et entreprises : Albert David, avec Michel Andrieux (Strate College)

THEMATIQUE 2. Management de l’innovation et de la recherche

Cet axe désigne un ensemble de recherches dédiées aux modèles et méthodes de la conception innovante (approfondissement de la théorie C/K de la conception et mise au point et expérimentation de méthodes dérivées de la théorie, notamment les ateliers DKCP de conception innovante, en partenariat avec le Centre de Gestion Scientifique de Mines Paristech). Cet axe inclut la poursuite des travaux d’Anne Portier sur « la fabrique des programmes de recherche scientifique» et notamment les conditions pour produire des programmes considérés comme innovants (en partenariat avec l’ANR).

Projets

  • Poursuite de l'expérimentation de méthodes de conception innovante et de régénération des stratégies d'innovation dans l'industrie et les services Chercheurs impliqués Partenariats académiques et entreprises : Terrains en entreprises industrielles et de service, notamment SAFRAN et SNCF – Albert David. Sur certains terrains partenariat avec Mines Paristech (au plan théorique – théories de la conception - et au plan pratique – équipes sur le terrain)
  • Expérimentation de méthodes de conception innovante dans le domaine de l'innovation sociale et territoriale. Chercheurs impliqués Partenariats académiques et entreprises : Projet ANR Lisohasif déposé en mai 2012 – coordinateur DRM / M-Lab, partenaires Réunica, IRG, NIMEC
  • Poursuite des recherches sur les processus de"fabrique des programmes" et expérimentation de méthodes de conception innovante dans le domaine de la recherche scientifique. Chercheurs impliqués Partenariats académiques et entreprises : Suite des travaux doctoraux d’Anne Portier, en partenariat avec l’ANR
  • Open innovation interne et externe, cross sectorial problem solving, collaborative innovation. Chercheurs impliqués Partenariats académiques et entreprises : Thèses en cours de Darko Jesic et Jovana Kovacevic, collaborations avec les sociétés Presans et Bluenove
  • La place des designers dans les processus d’innovation. Chercheurs impliqués Partenariats académiques et entreprises : Thèse en cours de Simone Quirin

THEMATIQUE 3. SI, web social et communautés en univers gouverné

Cet axe fait un focus sur l’innovation en management dans le domaine des SI au sens large. Cet axe étudie les impacts organisationnels des évolutions contemporaines des SI. Pour la période à venir, il sera centré sur les questions de Web social et de management des communautés. En complément, certains risques ayant été identifiés dans les recherches produites en 2011 sur ces questions – notamment les risques de surcharge coordinationnelle et pas seulement informationnelle, une question théorique sera traitée, qui concerne les risques de rupture qualitative dans les communications au voisinage du temps réel.

Projets

  • L'impact du web social sur les organisations. Chercheurs impliqués Partenariats académiques et entreprises : Sébastien Tran, Albert David, en partenariat avec le CIGREF et MNM Consulting
  • La dimension communautaire et son pilotage en univers gouverné. Chercheurs impliquésPartenariats académiques et entreprises : Thèse en cours d’Imane Terrab, partenariats avec Orange, MNM Consulting, Microsoft
  • Les risques de ruptures qualitatives dans les coordinations « temps réel ». Chercheurs impliqués Partenariats académiques et entreprises : Projet d’abord théorique, partenariat pressenti avec des laboratoires de PSL (notamment économie, mathématiques, psycho-sociologie, sciences cognitives

THEMATIQUE 4. Les outils pour décider ensemble : délibération démocratique, décision collective et décisions en univers interactif complexe

Cet axe est développé en partenariat avec le LAMSADE (CNRS et U. Paris Dauphine), le NIMEC (U. de Rouen), le CRAD (U. Laval, Québec). Il poursuit la tradition des travaux autour de Bernard Roy en aide multicritère à la décision, mais en centrant les questions de décision sur la délibération démocratique, la décision collective et les décisions en univers interactif complexe. Cet axe se prête à des recherches à la fois théoriques, de modélisation et d’expérimentation. Les recherches de cet axe sont régulièrement présentées à la conférence internationale OPDE (les Outils Pour Décider Ensemble), conférence créée par DRM / M-Lab, le LAMSADE et le CRAD en 2006.

Projets

  • Les auteurs et théories du « décider ensemble ». Chercheurs impliqués Partenariats académiques et entreprises : Albert David, en partenariat avec le NIMEC (U. Rouen), le LAMSADE (CNRS/ U. Dauphine), le CRAD (U. Laval, Québec)
  • Nouveaux outils et méthodes de la délibération et de la décision collectives Chercheurs impliqués Partenariats académiques et entreprises : Albert David, en partenariat avec le NIMEC (U. Rouen), le LAMSADE (CNRS/U. Dauphine), le CRAD (U. Laval, Québec)
  • Décisions en univers interactif complexe et algorithmique décisionnelle (en partenariat avec le LAMSADE). Chercheurs impliqués, Partenariats académiques et entreprises : Albert David, en partenariat avec le NIMEC (U. Rouen), le LAMSADE (CNRS/ U. Dauphine), le CRAD (U. Laval, Québec)

Pour en savoir plus sur les activités,

Contrats de recherche

Des contrats de recherche structurent l’activité de l’équipe parmi lesquels:

Projet ANR « L’entreprise face aux mondes virtuels » coordonné par A. David

Projet ANR « Pilot 2.0 » auquel collabore A. David

Projet CIGREF « L’impact du web social sur les organisations» coordonné par Sébastien Tran

Partenariat

A.David est directeur scientifique de l’IMRI (Institut pour le Management de la Recherche et de l’Innovation) dont l’objectif est de favoriser, en partenariat avec des entreprises, des institutions financières et les grands instituts de recherche, le développement de la formation et de la recherche en management de la technologie et de l'innovation.

A ce titre, M-Lab s’implique dans une école d’été « Les Rencontres de Cargèse » destinée aux praticiens de la recherche que l’IMRI organise depuis 2003. Des responsables R&D et Innovation viennent partager leur expérience et travailler pendant trois jours avec des chercheurs, sur des questions de management de la R&D et de l'innovation. Pour faire le lien entre deux sessions des Rencontres et afin d’entretenir une dynamique de réseau, sont organisés les séminaires Cargèse à Paris. Ces rencontres ne sont ni un colloque scientifique ni une session de formation classique : ce sont des rencontres professionnelles à haute valeur ajoutée et à haute intensité d'échanges.

Attractivité et visibilité

DRM / M-Lab a développé un site web innovant (essentiellement par la structure de la base de données qui gère les contenus du site), site en cours de généralisation au sein de DRM. M-Lab confirme ainsi sa vocation de plateforme d’expérimentation et d’innovation au sein de DRM, y compris sur certains aspects du fonctionnement interne du laboratoire.

Avec le même partenaire en web-design, M-Lab va lancer des projets innovants autour de sites de colloques (valorisation ex-post de journées de recherche : un prototype est d’ores et déjà disponible) et développer des applications qui seront utiles pendant les conférences scientifiques, notamment sur smartphone.

Valorisation

Un exemple de valorisation : en 2012, une série de séminaires sur le thème de l'innovation en management a été organisé avec 4 séances thématiques :

La phase d'expansion dans le processus managérial ;

Comprendre l'émergence des concepts en management à partir des contributions de Mary Parker Follett ;

L'innovation en management à travers les théories de la conception ;

L'innovation ouverte: processus, modèles, outils-Etat de l'art et principales questions pour la recherche en management.

Animation collective

DRM / M-Lab a un fonctionnement particulier, dû au fait que trois des membres de l’équipe, tout en étant chercheurs à DRM, sont affectés pour l’instant à des établissements d’enseignement supérieur autres que l’Université Paris-Dauphine. L’équipe se réunit une fois par mois en séance plénière. Elle utilise par ailleurs yammer, un fil de discussion en ligne, présent en permanence sur les écrans des ordinateurs des membres de l’équipe. Il n’y a pas d’échanges privés sur yammer : tout ce qui y est dit doit pourvoir être lu par tous. En particulier, les doctorants posent leurs questions sur yammer, de sorte que chacun peut les lire et contribuer à y répondre. Il en est de même pour les chercheurs : signaler un lien intéressant, un article à lire, un séminaire nouveau, et aussi tester rapidement des idées. Le principe est d’entretenir au sein de l’équipe des échanges rapides, spontanés, avec l’idée « d’être à moins de 10 minutes d’une réaction à une suggestion (idée d’article, hypothèse de recherche, contact pour un terrain, etc.) ». Plus globalement M-Lab privilégie l’esprit d’équipe, la participation de chacun aux tâches collectives de DRM, l’entraide pour l’écriture d’articles et la préparation de conférences et les débats autour de projets de recherche potentiellement innovantes.

Liens avec la formation

Les chercheurs de M-Lab sont tous très impliqués dans les enseignements de leurs institutions de rattachement respectives. Les responsabilités de diplômes (notamment M2) sont, pour les chercheurs confirmés de l’équipe, en cohérence avec leurs champs de recherche principaux (par exemple Albert David est responsable du M2 « Management de la Technologie et de l’Innovation » à l’Université Paris-Dauphine), et tous les doctorants de DRM / - Lab interviennent dans différents enseignements concernant l’innovation, l’histoire de l’entreprise et de la gestion, la stratégie, les systèmes d’information, etc. Pour ce qui concerne les enseignements sur l’innovation, PSL* pourrait constituer une opportunité de développement importante.