2017

Édouard Jaeck- DRM-FINANCE
« Hétérogénéité, financiarisation et formation des prix dans les marchés dérivés de matières premières »
Sous la direction de Delphine Lautier, le 23 février 2017

En savoir plus

Les marchés futures de matières premières existent depuis des siècles. Néanmoins, depuis le début du 21e siècle, le développement en parallèle de la financiarisation et de marchés futures sur une matière première non-stockable (l’électricité) a bouleversé leur fonctionnement. Les trois essais de cette thèse étudient théoriquement et empiriquement les marchés futures de matières premières dans différentes conditions de fonctionnement. Le premier essai est une étude empirique qui montre l’existence de l’effet Samuelson sur les marchés futures d’électricité. Ce faisant, il montre que le stockage n’est pas une condition nécessaire à l’existence d’un tel effet. Le second essai est un modèle qui montre comment le comportement dynamique des prix d’une matière première stockable sur un marché futures segmenté du reste de l’économie est impacté par ses caractéristiques physiques, et notamment par le coût de stockage. Enfin, le troisième essai est un modèle qui montre que la financiarisation modifie la fonction de partage des risques des marchés futures de matières premières, et ce, quelle que soit la maturité concernée.