2018

Marion Sierra
Sous la direction d’Edith Ginglinger, le 17 janvier 2018.
DRM-FINANCE

«Trois essais sur la comptabilité de la dette publique»

Cette thèse s’intéresse à la comptabilisation de la dette publique sous trois angles distincts et complémentaires. Tout d’abord, nous étudions les normes de comptabilité des retraites publiques. Nous développons une grille théorique d’analyse comparée et diachronique s’appuyant sur un examen des pratiques existantes. Notre analyse met en évidence que les dispositifs existant en Europe sont incompatibles avec le modèle d’épargne individuelle tel que promu par la norme IPSAS 25. Ensuite, nous analysons la relation entre comptabilité de la dette et milieu politique, et en particulier l’hypothèse d’une sous-estimation de la dette en période d’élection. Notre analyse des révisions comptables permet de valider cette hypothèse et indique que les pays en développement sont les plus affectés par cette sous-estimation. Enfin, nous analysons l’impact du caractère sollicité ou non d'une notation sur celle-ci, ainsi que sur l’évaluation de la dette publique par les agences de notation. Notre analyse de Moody’s, Fitch, et S&P indique que les agences favorisent les pays qui sollicitent leur notation par rapport à ceux qui ne la sollicitent pas.


Amélie Lachat
Sous la direction d'Emmanuelle Le Nagard et Denis Darpy, le 13 mars 2018.
DRM-ERMES

«Est ce que la qualité technique de l'image peut modifier le traitement de l'information médiatisée par un écran?»

L’écran est une interface omniprésente utilisée quotidiennement. Sur-sollicité par les écrans, l’individu ne peut pas percevoir l’intégralité des informations. La compréhension de l’attention portée aux contenus médiatisés est un enjeu crucial dans la stratégie marketing. Un paramètre n’a pas été pris en compte dans les précédentes études: la qualité technique de l’image médiatisée. Elle peut être définie comme l’ensemble des paramètres suivants : la définition, la fréquence image, la luminosité et la couleur. Pour mesurer la perception de l’amélioration de ces paramètres, une phase exploratoire a été menée comprenant un test de qualité perçue, un focus group et des entretiens. Une phase empirique confirmatoire a suivi pour étudier l’attention visuelle et la mémorisation de l’information médiatisée grâce à deux expérimentations. Une série d’entretien et un focus group ont permis d’étudier l’hyperréalité dans l’image médiatisée et son impact sur l’immersion et la qualité d’expérience.


Thibaut Barbarin
Sous la direction de Pierre Volle, le 29 mars 2018.
DRM-ERMES

«L'utilisation par la fonction marketing des techniques d’expérimentations et ses conséquences dans l’émergence de compétences marketing adaptatives»

La thèse porte sur les pratiques d'expérimentation d'affaires, déployées au sein des organisations. Le contexte est caractérisé par la transformation digitale qui permet de déployer plus aisément les expérimentations que par le passé. Le cadre théorique choisit est celui des capacités marketing adaptatives (Day, 2011) Notre travail a pour objectif d'expliquer ce qui permet l'émergence d'une pratique d'expérimentation puis de montrer les conséquences de l’utilisation de l’expérimentation sur l’organisation, en particulier les conséquences en termes de changement de culture et de montée en compétences. Dès lors, nous nous intéressons aux processus d'apprentissage ayant lieu au niveau des équipes et de l'organisation lors des pratiques d'expérimentation. A partir d'entretiens exploratoires d'experts et de deux cas d'entreprise nous mettons en évidence la construction d'une capacité marketing adaptative. Notre contribution réside dans la mise en évidence de la culture de test, de la culture entrepreneuriale ainsi que la gestion de l'ensemble des niveaux d'apprentissage pour développer une capacité marketing adaptative.


Myriam Benabid
Sous la direction de Serge Perrot, le 4 avril 2018.
DRM-M&O

«Les modes informels d'apprentissage numérique : le cas des travailleurs du savoir»

Cette thèse examine une réalité managériale où le développement des apprenants est opérationnel et autosuffisant grâce à des modes informels d'apprentissage numérique renforcés par un monde interconnecté croissant. Nous proposons d’analyser cette réalité auprès de ceux qui ont pour fonction de créer, diffuser ou vendre des connaissances : les travailleurs du savoir. Notre cadre théorique s’appuie sur les travaux de Bandura (1962) autour de l’apprentissage vicariant, qui se construit à partir et avec les autres. L’analyse fait émerger quatre pratiques que nous qualifions d’« anthropocentrées ». Nous expliquons les conditions d’un tel apprentissage en mobilisant le prisme de l’apprenance, suggérant des facteurs de recours. Enfin, nous interrogeons le lien entre pratiques et facteurs afin de mettre en évidence des modes informels d’apprentissage numériques. Nous mettons en avant quatre modes évoquant les célèbres personnages de Goscinny et Uderzo, les modes : Astérix, consistant à mobiliser toutes les ressources nécessaires pour répondre à une ambition précise ; Idéfix, illustre pour l’apprenant une mise à jour réactive afin s’ajuster aux évolutions ; Obélix, est mis en œuvre pour répondre efficacement au bon besoin, au bon moment ; Panoramix, révèle les créations et diffusions de contenus. Notre travail enrichi les modèles existants de l’apprentissage vicariant et de l’apprenance, au sein de leur spécificité numérique. L’identification de ces quatre modes par les organisations s’associe d’un accompagnement adéquat.


Sylvain Audureau
Sous la direction de David Courpasson, le 21 juin 2018.
DRM-MOST

«Un destin qui bascule. L'entrepreneuriat, comme processus d'émancipation collectif et transgénérationnel. Analyse de parcours d'entrepreneurs français d'Algérie, dans les périodes coloniales et postcoloniales»


Mahaut Fanchini
Sous la direction de Véronique Perret, le 10 juillet 2018.
DRM-MOST

«Les modes informels d'apprentissage numérique : le cas des travailleurs du savoir»

Cette recherche vise à interroger la façon dont des dispositifs organisationnels (formels et informels) façonnent la démarche d’alerte, lancée par un employé qui souhaite témoigner d’une fraude ou d’un manquement à l’éthique organisationnel. Inscrite dans un paradigme interprétativiste, notre design de recherche repose sur des entretiens qualitatifs ainsi que sur des récits de vie conduits avec des lanceurs d’alerte. Nos résultats permettent de montrer l’inopérance des dispositifs formels (outils de recueil de l’alerte) mis en place par l’organisation pour recueillir la parole de l’employé, qui manquent de traiter correctement l’alerte qui leur est signalée ; d’autre part, nous caractérisons l’idée selon laquelle d’autres dispositifs, plus informels, placent eux-mêmes, par leur non-réponse ou réponses ambiguës, l’employé en situation de lancer l’alerte, en dehors des dispositifs qui avaient été mis en place par l’organisation. Enfin, nous interrogeons la possibilité qui est laissée à un employé d’exprimer un doute lorsque celui-ci concerne le bien-fondé éthique de certaines pratiques organisationnelles.


Cécile Petitgand
Sous la direction d’Isabelle Huault et Graziella Comini (São Paulo), le 11 juillet 2018.
DRM-MOST

«La gestion émancipatrice des entreprises sociales : étude ethnographique d’une organisation du secteur de la mode à São Paulo (Brésil)»

Cette recherche porte sur la gestion émancipatrice mise en œuvre par les entreprises sociales en vue de libérer leurs bénéficiaires – les populations « cibles » de leurs actions – de la pauvreté et de l’exclusion. Nous nous intéressons au cas particulier d’une entreprise sociale brésilienne, localisée dans la ville de São Paulo, dont la mission principale est de former des couturières et des artisans de quartiers populaires pour les intégrer au marché de la mode en tant qu’acteurs professionnels et autonomes. Reposant sur une étude ethnographique de près de dix-huit mois, cette thèse met en évidence la nature ambivalente des pratiques de gestion des entrepreneurs sociaux, en démontrant leurs effets à la fois libérateurs et oppressifs sur leurs bénéficiaires. En s’appuyant sur la théorie de l’émancipation développée par le pédagogue brésilien Paulo Freire, une référence décisive pour les entrepreneurs sociaux, cette thèse se propose de porter un regard critique sur le projet émancipatoire des entreprises sociales. Elle vise ainsi à apporter trois types de contribution à la littérature sur l’entrepreneuriat social. Sur le plan méthodologique, tout d’abord, cette étude met en avant la richesse d’une approche ethnographique interprétativiste et processuelle pour cerner toute la complexité des pratiques quotidiennes des entrepreneurs sociaux. Sur le plan théorique, ensuite, cette thèse replace au cœur du débat académique la question des relations entre entrepreneurs sociaux et populations locales, en faisant de ces dernières des acteurs centraux pour juger le potentiel émancipateur de l’entrepreneuriat social. Enfin, sur le plan de la pratique, cette étude propose de rénover la formation des entrepreneurs sociaux afin de redonner toute sa place aux thèmes du pouvoir et de ses déséquilibres, au sein du cursus des futurs praticiens de l’entrepreneuriat social.


Ran Sun
Sous la direction de Gaelle Le Fol, le 29 août 2018.
DRM-FINANCE

«Liquidity Risk in the Universe of Open-End Funds»

Cette thèse étudie le comportement des investisseurs des fonds mutuels ouverts et ses implications au risque de liquidité. Ces travaux de recherche ont pour objectif d'aider les gérants de fonds à éviter le scénario de "fund run" où ils perdent leurs clients de manière soudaine. La première étape de cette étude est de collecter une nouvelle base de données qui enregistre les "micro-transactions" des investisseurs. Cela nous permet d'analyser leurs comportement au niveau individuel et d'effectuer ces trois articles de recherche autours de ce sujet. Dans le premier article, nous développons un modèle de comptage auto-excitant qui capture des faits stylisés des séries des flux du fonds. De là, nous montrons un risque lié au passif du fonds qui est différent de celui lié à l'actif déjà documenté dans la littérature. Nous identifions également une contagion des chocs de liquidité entre les différents clients dans un même fonds. Dans le chapitre suivant, nous étudions les horizons d'investissement des clients individuels. Ces horizons sont fortement liés aux caractéristiques des investisseurs et aux conditions économiques. Nous montrons également que les gérants de fonds subissent un risque de sortie pré-maturée relatif au raccourcissement des horizons d'investissement de ses clients. Nous observons ensuite une hétérogénéité entre les investisseurs: ceux de long-terme comportent différemment que ceux de court-terme. Enfin, dans le dernier chapitre, nous nous intéressons aux activités de rééquilibre. Nous trouvons que de nombreux investisseurs détiennent un portefeuille contenant plusieurs fonds et le rééquilibrent afin de garder la même allocation d'actifs